Conflits Teke-Yaka : une mission d’enquête annoncée par l’Assemblée nationale à Kwamouth

Articles les plus lus

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022...

Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso a déploré les « actes de violence et de barbarie » occasionnant des tueries massives parmi les populations Teke et Yaka, à Kwamouth dans la province du Maï-Ndombe.

Selon lui, au regard du mode opératoire prétendument utilisé par les deux populations concernées, « il y a lieu de craindre l’implication d’une main extérieure ». Rappelant que les Teke et Yaka ont toujours vécu dans un climat de paix, Mboso fait remarquer que « jamais le mode opératoire observé dans les violences actuelles n’a été utilisé dans le règlement de leurs différends ».

Sur ce, il a annoncé que la représentation nationale va bientôt diligenter une mission d’enquête dans les limites de ses attributions. Par ailleurs, il a demandé au gouvernement de mettre fin à cette violence qui, regrette-t-il, prend les allures d’une guerre de tranchée ethnique.

« Je l’invite aussi à identifier les auteurs et commanditaires de ces actes ignobles afin de les mettre à la disposition des instances compétentes conformément à la Constitution et aux lois de la République », a-t-il dit lors de la rentrée parlementaire.

Une trentaine de morts et plusieurs maisons ont été incendiées à la suite d’un nouvel affrontement entre les peuples Teke et Yaka, au village Fadiaka, situé à plus de 150 Kilometres de la cité de Kwamouth.

Le vice-président de la société civile de Kwamouth, Martin Suta, contacté par la radio onusienne, rapporte que certains suspects ont été arrêtés, parmi lesquels des hommes en uniforme.

Senga Butela

- Advertisement -

Dernières Actualités

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue de la présidentielle de 2023...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu le mercredi 20 décembre 2023,...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du Congo(RDC), sur les 863 échantillons...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022 dans la ville de Butembo,...

Les articles similaires

DrcActu