Inclusion électorale : Kadima convie l’opposition à la table des discussions

Articles les plus lus

Prise de Mushaki par le M23 : les FARDC multiplient les stratégies pour récupérer la cité

Dans son adresse devant la presse ce vendredi 8 décembre à Goma, le...

Nord Kivu : une épidémie de choléra sévit dans les sites de déplacés

Une épidémie de choléra est en cours dans les sites de déplacés de...

CAF -C1: Nouadhibou FC reçoit Mazembe ce samedi

Le TP Mazembe (RDC) sera à la découverte de Nouadhibou FC (Mauritanie), samedi,...

EAC: plus de 300 soldats Kenyans ont déjà quitté le sol congolais

Jugé inefficace par le gouvernement et la population de la République Démocratique du...

Elections 2023 : Denis Kadima demande 4 Antonov 26 et 10 hélicoptères pour le déploiement du matériel électoral dans le délai

Dans une correspondance adressée au Chef de l’État en date du 5 décembre, la commission électorale nationale...

Les membres du bureau de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CEN), avec à leur tête Dénis Kadima Kazadi ne dormiront visiblement jamais sur leurs lauriers, s’ils n’arrivent pas à gagner le pari de l’inclusivité dans le processus électoral en cours.

En effet, la CENI prévoit une rencontre dans les prochains jours avec les Leaders des partis politiques, principalement ceux de l’opposition, lesquels d’ailleurs n’ont jamais été tendres avec elle, et l’accusent d’ailleurs de tous les mots, pensant qu’elle serait en passe de préparer un passage en force pour l’actuel Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, aux scrutins de décembre 2023.

Le président de la Centrale Électorale de la RDC Denis Kadima l’a annoncé dimanche à Kinshasa. C’était à l’occasion de la cérémonie officielle de la convocation par la CENI de l’électorat pour les députés nationaux.

« J’annonce la tenue dans les tous prochains jours, des rencontres avec des leaders politiques, particulièrement ceux de l’opposition. Cette démarche vise avant tout à explorer ensemble les solutions réalistes pour un processus plus inclusif », a annoncé Denis Kadima.

Le block de l’opposition avec Moïse Katumbi, Martin Fayulu, Matata Ponyo et Delly Sesanga multiplient les actions de terrain. Ils revendiquent notamment la recomposition du bureau de la CENI. Le Front Commun pour le Congo plateforme politique de l’ancien Président de la République Joseph Kabila s’était montré un peu plus radical en demandant à ses partisans de ne pas se faire enrôler.

Germain Coucou Diantama

- Advertisement -

Dernières Actualités

Prise de Mushaki par le M23 : les FARDC multiplient les stratégies pour récupérer la cité

Dans son adresse devant la presse ce vendredi 8 décembre à Goma, le...

Nord Kivu : une épidémie de choléra sévit dans les sites de déplacés

Une épidémie de choléra est en cours dans les sites de déplacés de la province du Nord-Kivu, dans...

CAF -C1: Nouadhibou FC reçoit Mazembe ce samedi

Le TP Mazembe (RDC) sera à la découverte de Nouadhibou FC (Mauritanie), samedi, à 17h00’, au stade Cheikha...

EAC: plus de 300 soldats Kenyans ont déjà quitté le sol congolais

Jugé inefficace par le gouvernement et la population de la République Démocratique du Congo, la Force Régionale de...

Elections 2023 : Denis Kadima demande 4 Antonov 26 et 10 hélicoptères pour le déploiement du matériel électoral dans le délai

Dans une correspondance adressée au Chef de l’État en date du 5 décembre, la commission électorale nationale indépendante (CENI) sollicité en urgence...

Les articles similaires

DrcActu