RDC : Tshisekedi officialise les accréditations des ambassadeurs de Cuba, Brésil et Turquie

Articles les plus lus

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022...

Le chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi a reçu samedi 17 septembre, les lettres de créance de 3 nouveaux ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires accrédités en République démocratique du Congo.

La cérémonie s’est déroulée sous la paillote de la résidence présidentielle de Mont-Ngaliema à Kinshasa. Les nouveaux émissaires résidents en RDC proviennent respectivement de Cuba (Jésus Del Amo Fernandez), du Brésil (Roberto Parente) et de la Turquie ( Husnu Murat Ulku).

Cependant, avec la réception de ce document, le président de la République a officialisé la nomination et l’accréditation de ces ambassadeurs nouvellement nommés dans leurs pays respectifs.

Les lettres de créance sont un document officiel qu’un chef d’État ou de gouvernement signe et confie à un ambassadeur qu’il vient de nommer, afin que celui-ci le remette au chef d’État ou de gouvernement du pays hôte. Dans des rares occasions, ces lettres sont remises au ministre des Affaires étrangères du même pays.

L’acceptation des lettres de créance est presque systématique, grâce aux discussions préalables entre les deux États. Il arrive parfois que ces lettres de créance soient refusées ; dans ce cas l’ambassadeur du pays invité ne peut pas exercer ses fonctions (selon la convention de Vienne sur les relations diplomatiques de 1961).

Strada

- Advertisement -

Dernières Actualités

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue de la présidentielle de 2023...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu le mercredi 20 décembre 2023,...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du Congo(RDC), sur les 863 échantillons...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022 dans la ville de Butembo,...

Les articles similaires

DrcActu