Affrontements FARDC-M23 : Le vrai visage du Rwanda découvert (Patrick Muyaya)

Articles les plus lus

Kinshasa : 15 présumés « Kuluna » et 25 prostituées arrêtés par la police à Lemba

Des présumés délinquants « Kuluna » et des prostituées ont été appréhendés ce...

Visite papale : pas de classe, pas de boulot, l’avant-midi du 01 février déclaré chômé

L'avant-midi de mercredi 1er février 2023 sera chômé dans la ville de Kinshasa,...

L’étape de Goma supprimée, le Pape François va communier avec les survivants des conflits à Kinshasa

"Beaucoup de gens ont été déçus parce qu'ils voulaient l'accueillir chez nous, qu'il...

Kitshanga : les FARDC alertent l’opinion sur le massacre planifié par le M23

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informent la communauté nationale et internationale de...

Kinshasa :Les prix des produits de grande consommation considérablement en hausse

Les prix des produits de grande consommation sont en hausse sur les différents...

Dans un communiqué publié par le porte-parole du gouvernement congolais Patrick Muyaya Katembwe, le Gouvernement Congolais fait savoir qu’un aveu clair et irréfutable montre que c’est le Rwanda qui opère derrière le M23.

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo affirme avoir pris connaissance du communiqué du Gouvernement rwandais publié le lundi 24 octobre 2022. Il a apporté des précisions ci-après :

Premièrement, la teneur de ce communiqué révèle pour le gouvernement congolais un nouvel aveu clair et irréfutable que c’est le Rwanda qui opère derrière le M23. Le gouvernement congolais se demande comment comprendre qu’un Gouvernement étranger prenne la défense d’un groupe armé , de surcroit terroriste , dans un autre Etat ? Comment vouloir dénier à une armée nationale son devoir légitime de remplir sa mission constitutionnelle de protéger sa population et les Institutions légales de la République face à des terroristes qui n’ont pour objectif que de semer mort et désolation, peut-on lire dans ce Communiqué.

Deuxièmement lelon ce communiqué de la République, l’attitude du Président rwandais, Paul Kagame démontre à suffisance sa stratégic d’ingérence permanente dans les affaires internes de la République Démocratique du Congo pour maintenir un climat de terreur dans cette partie du pays et ainsi continuer l’œuvre des pillages mondialement reconnue.

Aussi, prense l’équipe des warriors, cette position du Rwanda contrarie ses engagements souscrits dans les différents processus de paix à Nairobi, à Luanda et à New-York autour du Président français, Emmanuel Macron, où toutes les parties ont convenu de mettre fin aux groupes armés notamment le M23.

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo tient à rappeler qu’il n’existe aucune incitation publique à la haine sur la base de l’appartenance ethnique. Le discours dangereux que propage le Rwanda vise à semer la division au sein de nos populations .

Aussi, pense-t-il, si le M23 était véritablement défenseur d’une communauté congolaise, les populations ne se déplaceraient pas autant ni ne mouraient pas si nombreuses à cause de sa barbarie .

Dénonçant catégoriquement la traditionnelle rhétorique mensongère du Rwanda sur ses activités militaires sur le sol Congolais, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo rappelle au Gouvernement rwandais que ses velléités interventionnistes et expansionnistes ne seront jamais tolérées .

IL réaffirme son engagement dans les différents processus de paix et de dit déterminée à mettre fin aux activités criminelles et terroristes du M23 soutenu par le Rwanda et à défendre son intégrité territoriale ainsi que sa souveraineté nationale .

Enfin , la République Démocratique du Congo prend à témoin la communauté internationale et rappelle à la face du monde que la paix et la stabilité dans sa partie Est sont nécessaires pour la bonne tenue des élections.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -

Dernières Actualités

Kinshasa : 15 présumés « Kuluna » et 25 prostituées arrêtés par la police à Lemba

Des présumés délinquants « Kuluna » et des prostituées ont été appréhendés ce...

Visite papale : pas de classe, pas de boulot, l’avant-midi du 01 février déclaré chômé

L'avant-midi de mercredi 1er février 2023 sera chômé dans la ville de Kinshasa, pour permettre aux fidèles d'aller...

L’étape de Goma supprimée, le Pape François va communier avec les survivants des conflits à Kinshasa

"Beaucoup de gens ont été déçus parce qu'ils voulaient l'accueillir chez nous, qu'il vienne ici et vive notre...

Kitshanga : les FARDC alertent l’opinion sur le massacre planifié par le M23

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informent la communauté nationale et internationale de la découverte d'un corps expéditionnaire...

Kinshasa :Les prix des produits de grande consommation considérablement en hausse

Les prix des produits de grande consommation sont en hausse sur les différents marchés de la ville de...

Les articles similaires

DrcActu