Ituri : un groupe armé décide de déposer les armes

Articles les plus lus

Une délégation du groupe armé « Force patriotique et intégrationniste du Congo » (FPIC) conduite, lundi, par son responsable auprès de l’administrateur militaire du territoire d’Irumu en Ituri, en République démocratique du Congo, s’est engagée à œuvrer pour la paix.

« L’heure est plutôt à la consolidation de la paix à travers l’acte d’engagement de cessation des hostilités signé par la FPIC (…) dans sa volonté d’opter pour la voie de la paix conformément à la vision du Président de la République, Félix Tshisekedi », a déclaré Moïse Herabo Kakani, à l’issue de l’audience accordée à sa délégation par l’administrateur militaire du territoire d’Irumu, le colonel Jean Siro N’simba.

Pour ce leader du FPIC, cette rencontre a été, en outre, une opportunité pour son mouvement de porter un démenti formel sur des rumeurs laissant croire à l’opinion publique que celui-ci serait « un mouvement Jihadiste et islamique ».

Moïse Herabo Kakani a réaffirmé que son mouvement demeure derrière la vision du Chef de l’État sur toutes les initiatives allant dans le sens de la recherche de la paix durable, particulièrement en Ituri.

Le colonel Jean Siro N’simba a appelé tous les groupes armés à faire bloc contre l’ennemi commun de l’Ituri que ne sont rien d’autres que les ADF et leurs supplétifs.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu