Les premières cartes d’identités seront délivrées cette année, après plus de de 30 ans (Sama Lukonde)

Articles les plus lus

Les Congolais n’ont plus de carte d’identité depuis plus de 30 ans. La RDC est certainement le seul pays africain dont les citoyens ne disposent pas de ce document important. La solution à ce problème ne va peut-être plus tarder.

En effet, le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, a annoncé aux congolais et congolaises la délivrance de la carte d’identité avant la fin de l’année 2023. C’était ce jeudi 08 juin 2023, à l’occasion de la signature du protocole d’accord entre la Commission électorale nationale (CENI), l’Office national d’identification de la population (ONIP) et l’Institut national de la statistique (INS).

A l’en croire, le gouvernement de la République est de plus en plus déterminé a délivré les cartes d’identité à la population congolaise, tel que voulu par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi.

« Ceci est un grand jour, une étape importante attendue par notre population, par le Gouvernement, et surtout par son Excellence le Président de la République, dont je salue le leadership, lui qui a promis de donner et de doter chaque citoyen sa carte d’identité et surtout d’offrir au pays les statistiques fiables de sa démographie. Pour rappel, c’est depuis 1984 que notre pays n’a plus procédé au recensement scientifique de la population. Ce processus est donc un défi de grande envergure que notre gouvernement est sur le point de relever s’il reste déterminé. Voilà pourquoi cette cérémonie arrive à point nommé. Le protocole relatif au transfert du fichier électoral, des dispositifs d’enrôlement, des données cartographiques, et du matériel de collecte par la CENI à l’ONIP et à l’INS. Ledit protocole permettra ainsi à l’ONIP de poursuivre ses activités conformément à sa mission d’identification de la population et de produire la carte d’identité nationale et à l’INS, d’exécuter ses activités de recensement », a souligné Sama Lukonde.

Au cours de cette cérémonie, le représentant de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a toutefois a salué le leadership du gouvernement congolais. Denis Kadima, président de la centrale électorale a symboliquement transmis au premier ministre le matériel.

« Aujourd’hui c’est un grand moment. Parce qu’à un certain moment, on ne pensait pas que cela se réaliserait, que les cartographies opérationnelles seraient établies, l’enrôlement des électeurs serait conduit, et le fichier électoral serait constitué. En effet, aujourd’hui, nous avons ce fichier. Je dois vraiment reconnaître le leadership de Monsieur le Premier Ministre qui n’a pas perdu sa patience au moment où nous avions, à un certain moment, l’impression que les objectifs de la CENI, de l’ONIP et de l’INS étaient incompatibles. Nous, pressés par le temps, et eux, selon nous, ayant un peu plus de temps que nous. Il y a eu des réunions assez chaudes mais le Premier Ministre a toujours gardé le cap. Félicitations pour ça. Et aujourd’hui, nous allons symboliquement transmettre ces matériels et plus tard, le personnel. Et ça va marquer un nouveau moment avec les entrepôts disponibles et nous-mêmes personnel et cadres de la CENI, nous allons être à la disposition de nos amis de l’ONIP et de l’INS », a déclaré Denis Kadima.

Signalons que la ville province de Kinshasa, sera prise comme province pilote le jour du lancement officiel de l’opération d’identification de la population.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu