Nord-Kivu : Carnage de Goma : l’inhumation des victimes intervient ce lundi

Articles les plus lus

Le Porte-Parole de la 34ème région militaire, le lieutenant Colonel Ndjike Kaiko Guillaume annonce l’inhumation des personnes tuées lors de la manifestation du 30 Août dernier, dans la ville de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu.

Le porte-parole de l’armée Congolaise au Nord-Kivu l’a fait savoir dans un communiqué signé dimanche 17 Septembre, et rendu public ce lundi 18 septembre. Selon lui, la mise en terre de ces compatriotes interviendra au cimetière Makao.

«Il est porté à la connaissance de la population de la ville de Goma et des milieux environnants que, la mise en terre des victimes d’incident survenu le 30 août dernier va intervenir ce lundi 18 septembre 2023 au cimetière Makao» peut-on lire dans ce communiqué.

Le lieutenant Colonel Ndjike Kaiko Guillaume, appelle la population à observer une attitude de prière afin d’accompagner les corps des illustres disparus dans leur dernier demeures.

Le 30 août dernier, lors de la manifestation anti-monusco, plus de 50 civils ont été tués par les éléments des services de défense et de sécurité qui voulaient calmer la tension des manifestants.

Quelques éléments de la garde républicaine présumés auteurs de ce meurtre comparaissent devant la cour militaire de Goma. Cet incident est également à la base du changement du lieutenant général Constant Ndima à la tête des opérations militaires au Nord-Kivu.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu