Élections 2023: « Personne ne sera nommé car le pays n’a pas besoin de cela  » (Denis KADIMA)

Articles les plus lus

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, a animé le cadre de concertation avec les représentants des organisations de la société civile. Il a réaffirmé la farouche détermination de son équipe à organiser des élections libres et transparentes.

 » Sachons apprécier les évolutions réalisées durant les cycles électoraux passés dont l’actuelle équipe de la CENI tire la meilleure substance. Inclusion, transparence et intégrité sont des valeurs auxquelles nous tenons.Personne ne sera nommé car le pays n’a pas besoin de cela »,a dit Denis KADIMA , Président de la CENI)

Cette occasion a, une fois de plus, permis au numéro un de la Centrale électorale de faire l’état des lieux du processus électoral en fournissant un maximum d’informations à six semaines des scrutins.

Pour le président de la CENI , les cadres de concertation constituent des moments d’échanges au cours desquels la CENI donne des informations, en fait un état des lieux du processus électoral. » Ils consistent à faire une présentation pour que nous soyons tous au même niveau d’informations par rapport au cadre légal et règlementaire qui régit cette étape du processus électoral ».

Par ailleurs , le président de la centrale électorale a sollicité la solidarité des parties prenantes au processus électoral, avant de donner des précisions sur les accréditations.

« L’accréditation des parties prenantes, nous avons publié sur le site web de la CENI les conditions pour être observateur national ou international, mais également être témoin et au niveau des journalistes accrédités, la procédure à suivre, un formulaire étant disponible via cette voie susmentionnée. Pour ce qui est de la logistique électorale, le travail avance », a-t-il ajouté.

Le Président de la CENI suggère à tous d’apprécier les progrès réalisés dans l’évolution des cycles électoraux, mettant en avant les remords pour les territoires de Masisi, Rutshuru et Maï-Ndombe pas pris en compte dans le processus. Tout en battant en brèche certaines affirmations mal fondées faisant état des listes de personnes qui seraient non pas élues mais nommées.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu