BCC: les avoirs des banques commerciales évalués à 1.147.886,29 USD

Articles les plus lus

Les avoirs des banques commerciales en monnaie nationale en compte courant à la Banque Centrale du Congo sont évalués à 1.147.886,29 USD soit 3.149,8 milliards CDF, portant ainsi la hausse hebdomadaire à 158.7 milliards CDF, a appris Drcactucd.cd dans un document publié par l’agence congolaise de presse.

 » Au 23 février 2024, les avoirs des banques commerciales en monnaie nationale en compte courant à la Banque centrale du Congo ont enregistré une hausse hebdomadaire de 158,7 milliards de CDF pour se situer à 3.149,8 milliards « , a-t-on lu dans la note de conjoncture économique de la Banque centrale du Congo.

Selon cette note de conjoncture, la réserve obligatoire en monnaie nationale notifiée étant de 2.481,0 milliards de CDF, il se dégage une position nette des avoirs en monnaie nationale des banques commerciales de 668,8 milliards de CDF contre un niveau de 510,1 milliards une semaine auparavant, soulignant par ailleurs que la réserve obligatoire en devises se situe à 965,5 milliards. A fin janvier 2024, des dépôts de la clientèle, dans le bilan consolidé du secteur bancaire, se sont situés à 11.980,3 millions de USD, traduisant une baisse mensuelle de 0,45 %. La structure de dépôts a été principalement dominée par les dépôts des ménages, des entreprises privées et ceux des entreprises publiques qui ont représenté respectivement 34,2 % ; 32,5 % et 11,0 % du total, suivis de ceux des petites et moyennes entreprises, des ISBLM et de l’Administration publique.

De même, les crédits bruts affichent une régression mensuelle de 0,71 %, pour s’établir à 7.226,4 millions USD contre un niveau de 7.278,69 millions à fin décembre 2023, a précisé le communiqué. Cette situation résulte principalement des crédits octroyés aux entreprises privées, ménages et aux petites et moyennes entreprises. Quant à la ventilation par monnaie, les crédits restent dominés par ceux en devises.

Par ailleurs, au 22 février 2024, l’émission monétaire nette cumulée s’est établie à 107,4 milliards de CDF, tenant d’une mise en circulation des billets de 209,7 milliards et des destructions de 102,3 milliards de CDF. Les billets recyclés se sont établis à 847,2 milliards dont 72,4 % en provinces. « Au 22 février 2024, l’émission monétaire nette cumulée s’est établie à 107,4 milliards de CDF, tenant d’une mise en circulation des billets de 209,7 milliards et des destructions de 102,3 milliards de CDF » a souligné la note de conjoncture.

Cependant le taux directeur de la Banque centrale est resté inchangé à 25 % l’an depuis la date du 8 août 2023. Ce dernier réajustement avait permis de relever l’attractivité des bons BCC à l’effet de permettre des arbitrages judicieux avec d’autres actifs notamment les devises.

A ce jour, il est resté réel positif à raison de 2.765 points par rapport à l’inflation en glissement annuel et 6.496 comparativement à l’inflation annualisée, a renchéri le communiqué. Ce statut lui permet de soutenir les ventes des bons BCC, de lutter efficacement contre l’inflation et d’accompagner les anticipations anti inflationnistes.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Linafoot: Lubumbashi Sport veut ramener au moins 4 points de Kinshasa

Le FC Lubumbashi Sport du Haut-Katanga a mis le cap sur Kinshasa, à la conquête de V.Club le dimanche...

Les articles similaires

DrcActu