Nord-Kivu : Des blindés de la Force de la SADC visés par des bombes du M23 à Masisi

Articles les plus lus

Des blindés de la force militaire de la SADC ont été visé par des bombes des rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23) ce jeudi 29 février 2024.

La société civile du territoire de Masisi qui rapporte la nouvelle à Drcactu.cd, souligne que deux bombes tirées par des rebelles du M23, appuyés par l’armée rwandaise, sont tombées, dans la cité de Saké, une entité située dans la province du Nord-Kivu.

Telesphore Mitondeke, secrétaire rapporteur de cette structure citoyenne, explique que ces explosifs qui sont tombés dans les avant-midi de ce même jeudi, ont visé des blindés de la force Tanzanienne de la SADC en opération dans cette partie du Nord-Kivu.

Selon la même source, un civil et un militaire tanzanien ont été blessés par les éclats de ces bombes.

Tout en déplorant la trêve accordée par les Forces armées de la République démocratique du Congo à ces rebelles, la société civile Masisi veut voir les opérations militaires contre le M23 se poursuivre sans relâche, afin de déjouer le plan de réorganisation de cette rébellion pro-rwandaise.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Nord-Kivu : un combattant ADF neutralisé par les FARDC à Lubero

L'armée congolaise engagée dans la traque contre les groupes armés, dont les ADF dans le territoire de Beni et...

Les articles similaires

DrcActu