Exécutif national de 50 membres : l’ASADHO dénonce un « partage de gâteau »

Articles les plus lus

D’après une ébauche de document qui circule dans les réseaux sociaux, le gouvernement Judith TULUKA SUMINWA serait composé de 50 membres. Ce document reprend les partis et regroupements politiques tenant compte de leurs « poids politiques », avec le nombre de portefeuilles qui doivent revenir à chacun.

Pour l’Association Africaine des Droits de l’homme «ASADHO», c’est trop, dans une pays sinistré par la guerre, la corruption et la prédation des finances publiques.

D’après Jean-Claude Katende, qui lève le ton à travers un post X, ceci est un partage de gâteau, contre lequel il annonce appeler toutes les forces pour une opposition démocratique.

« Mettre en place un gouvernement de 50 ministres pour un pays sinistré par la guerre, la corruption et la prédation des finances publiques, c’est trop. Si une telle chose se réalise, j’appelle toutes les forces acquises à la gouvernance rationnelle du pays à se mettre ensemble pour s’y opposer par tous moyens démocratiques. Une fois de plus, on sera devant un gouvernement de partage du gâteau.
Le régime du Tshisekedi va encore démontrer que la gestion rationnelle des finances publiques n’est pas sa préoccupation », écrit-il.

Nommée le 1e avril, la toute première femme chef du gouvernement n’a toujours pas dévoilé son gouvernement, onze jours après sa nomination. jeudi dernier, elle avait eu à consulter quelques leaders de l’union sacrée .

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu