Kalehe: Un agent de l’ANR assassiné par des hommes armés

Articles les plus lus

Union Sacrée: Augustin Kabuya exhorte Katumbi de quitter le navire

Le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS),...

Nord-Kivu : Séparation avec succès des bébés siamois unis par l’abdomen

Une intervention pour séparer des petits siamois unis par l'abdomen et le foie...

Butembo : Des rassemblements de personnes interdits par la mairie

Toute Personne est obligé de se munir de sa carte d'identité partout où...

Grève des médecins : le gouvernement déterminé à trouver des solutions idoines

Le gouvernement congolais veut mettre fin aux différentes revendications des blouses blanches qui...

Conflit Teke-Yaka : « Je vous encourage à exercer la pression sur l’Etat », Muzito aux chefs coutumiers de Kwango

Le Président du parti politique Nouvel Élan, Adolphe Muzito demande aux chefs coutumiers...

Des hommes armés non autrement identifiés ont assassiné par balles dans la nuit du Jeudi à ce vendredi 16 Août 2022 un agent de l’Agence National des Renseignements (ANR), répondant au nom de Haguma Sebuhuze. Ces inciviques ont aussi blessé légèrement par balle Katasomwa Buhuzu, son chef d’Antenne. Tous deux ont été attaqués à l’endroit dit Mbesho dans le Village de Murangu, Groupement de Mubuku, chefferie de Bukavu dans le Territoire de Kalehe au Sud-Kivu.

Delphin Birimbi, Président du Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de Kalehe et
Coordinateur Principal de l’organisation Ensemble pour la Promotion des Droits Humains (EPDH), qui livre cette information à drcactu.cd renseigne que les deux victimes étaient en pleine exercice de leurs fonctions dans cette partie du territoire pour contribuer à la neutralisation des détenteurs illégaux d’armes et renforcer la restauration de l’autorité de l’Etat.

« Le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de Kalehe a dit compatir aux familles des victimes tout en demandant au gouvernement via la Direction Provinciale et Nationale de l’ANR, de prendre en Charge les familles des victimes en terme de reconnaissance de bravoure de ses Agents.

« Nous présentons également nos encouragements aux Services de sécurité du Territoire de Kalehe à travers les différentes actions visant à mettre fin au phénomènes Groupes armés, détenteurs illégaux d’armes,Bandits armés, Coupeurs de routes pour contribuer à la restauration de la Paix dans le Territoire où nous continuons à demander à notre Population de dénoncer comme d’habitude les malfaiteurs pour remettre les armés détenus illégalement par certains Civiles, membres de Groupes armés afin rejoindre le P-DDRCS », a-t-il ajouté.

Plusieurs cas d’insécurité sont signalés dans cette partie de la province du Sud-Kivu, ce qui a amené les autorités ayant en charge la sécurité à multiplier d’efforts pour mettre hors d’état de nuire l’ennemi.

Aristide BARAKA YISUNGA

- Advertisement -

Dernières Actualités

Union Sacrée: Augustin Kabuya exhorte Katumbi de quitter le navire

Le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS),...

Nord-Kivu : Séparation avec succès des bébés siamois unis par l’abdomen

Une intervention pour séparer des petits siamois unis par l'abdomen et le foie s'est déroulée avec succès mardi...

Butembo : Des rassemblements de personnes interdits par la mairie

Toute Personne est obligé de se munir de sa carte d'identité partout où elle se trouve. La décision...

Grève des médecins : le gouvernement déterminé à trouver des solutions idoines

Le gouvernement congolais veut mettre fin aux différentes revendications des blouses blanches qui revendiquent depuis maintenant plusieurs mois,...

Conflit Teke-Yaka : « Je vous encourage à exercer la pression sur l’Etat », Muzito aux chefs coutumiers de Kwango

Le Président du parti politique Nouvel Élan, Adolphe Muzito demande aux chefs coutumiers de Kwango de réclamer auprès...

Les articles similaires

DrcActu