New-York : le PM De Croo réitère le soutien de Bruxelles à Tshisekedi pour le retrait du M23

Articles les plus lus

Union Sacrée: Augustin Kabuya exhorte Katumbi de quitter le navire

Le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS),...

Nord-Kivu : Séparation avec succès des bébés siamois unis par l’abdomen

Une intervention pour séparer des petits siamois unis par l'abdomen et le foie...

Butembo : Des rassemblements de personnes interdits par la mairie

Toute Personne est obligé de se munir de sa carte d'identité partout où...

Grève des médecins : le gouvernement déterminé à trouver des solutions idoines

Le gouvernement congolais veut mettre fin aux différentes revendications des blouses blanches qui...

Conflit Teke-Yaka : « Je vous encourage à exercer la pression sur l’Etat », Muzito aux chefs coutumiers de Kwango

Le Président du parti politique Nouvel Élan, Adolphe Muzito demande aux chefs coutumiers...

Le président RD Congolais, Félix Tshisekedi et le Premier Ministre belge Alexander De Croo ont planché sur l’agression dont est victime la RDC par le Rwanda.

Les deux personnalités se sont rencontrées à New-York (États-Unis) à l’occasion du 77 ème sommet ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations unies. Avec leurs délégations restreintes, Tshisekedi et De Croo ont également abordé d’autres dossiers urgents de l’heure comme la guerre en Ukraine.

Au-delà de la situation sécuritaire dans l’Est du Congo-Kinshasa et l’invasion russe en Ukraine, les dirigeants en scène se sont penchés surtout sur des sujets d’intérêt commun comme la coopération bilatérale.

Ainsi, les dirigeants de la Belgique sont parmi les premiers à avoir dénoncé l’agression dont est victime la RDC et exigé le retrait immédiat du M23 du territoire congolais. De plus, Bruxelles continue à soutenir les initiatives régionales pour résoudre la crise sécuritaire dans l’Est de la RDC.

Cependant, le chef de l’État congolais multiples des rencontres diplomatiques avec d’autres dirigeants du monde afin d’exprimer le ras-le-bol de son peuple face à l’agression rwandaise dans l’Est de son pays. En sa qualité du président en exercice du Conseil de sécurité, Macron a joué au sapeur-pompier entre ses homologues congolais et rwandais.

Strada

- Advertisement -

Dernières Actualités

Union Sacrée: Augustin Kabuya exhorte Katumbi de quitter le navire

Le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS),...

Nord-Kivu : Séparation avec succès des bébés siamois unis par l’abdomen

Une intervention pour séparer des petits siamois unis par l'abdomen et le foie s'est déroulée avec succès mardi...

Butembo : Des rassemblements de personnes interdits par la mairie

Toute Personne est obligé de se munir de sa carte d'identité partout où elle se trouve. La décision...

Grève des médecins : le gouvernement déterminé à trouver des solutions idoines

Le gouvernement congolais veut mettre fin aux différentes revendications des blouses blanches qui revendiquent depuis maintenant plusieurs mois,...

Conflit Teke-Yaka : « Je vous encourage à exercer la pression sur l’Etat », Muzito aux chefs coutumiers de Kwango

Le Président du parti politique Nouvel Élan, Adolphe Muzito demande aux chefs coutumiers de Kwango de réclamer auprès...

Les articles similaires

DrcActu