Enrôlement AO2 : Denis Kadima insiste sur la sécurisation de l’opération

Articles les plus lus

Le Comité Provincial de sécurité du Kasaï Orientale, sous la coordination du gouverneur Patrick Mathias Kabeya, a échangé jeudi 26 Janvier 2023 avec le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis Kadima, sur la sécurisation du processus d’enrôlement des électeurs dans cette province.

Le patron de la Centrale Électorale conduit une délégation dans le Kasaï Orientale pour les activités relatives au lancement de l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs dans l’aire opérationnelle 2.

«Je viens du Kasaï-Central et je vais continuer dans le reste de l’aire opérationnelle 2 qui prend en compte 9 provinces. Le but est d’accompagner les autorités provinciales ainsi que toutes les parties prenantes au processus électoral ici au Kasaï Oriental, pour qu’ensemble nous travaillions pour un enrôlement à grande échelle de la population, principalement pour ceux qui remplissent les conditions requises. Je sors d’une réunion du Conseil de sécurité avec le conseiller provincial des opérations, afin de m’enquérir de la situation sécuritaire. De ce pas, nous allons visiter quelques centres d’inscription pour voir comment cela se déroule. Évidemment il y aura des réunions en interne avec les parties concernées et la situation sera évaluée au fur et à mesure durant mon séjour», a indiqué Denis Kadima.

Dans le souci de prendre la température de ce qui s’y fait, le Président de la CENI s’est ensuite rendu dans quelques centres d’identification et d’enrôlement des électeurs où il a assisté à l’opération qui, dans l’ensemble, se déroule de manière convenable.

Denis Kadima a bouclé cette 2e étape de sa tournée à Kabeya-Kamwanga, où il a assisté à l’enrôlement de la population de cette localité, avant de rallier Kalemie, chef-lieu de la province du Tanganyika.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu