Boma : deux journées ville morte observées pour réclamer la reprise des activités portuaires

Articles les plus lus

Les activités socio-économiques ont été paralysées pendant deux jours , dans la ville de Boma, au Kongo-Central.

C’est à la suite de l’appel de la société civile à deux journées ville-morte (lundi 15 au mardi 16 mai) pour exiger la reprise des activités au port de Boma.

Hormis les écoles, plusieurs autres services étatiques et para étatiques n’ont pas ouvert leurs portes dans ce coin du pays, parmi lesquels, les universités, les grands marchés, et autres en dépit du communiqué du maire de Boma du 12 mai, invitant la population à vaquer librement à ses occupations.

A travers cette activité, les organisations de la société civile locale entendent en outre réclamer l’application de l’arrêté du 23 janvier dernier, relatif à l’obligation de contrôle technique des véhicules au seul port de Boma.

Selon son coordonnateur, Apollinaire Nsoka Ngimbi, toutes les dispositions allant dans le sens de relancer les activités portuaires que les autorités tant nationales que provinciales prennent, souffrent d’application.

SB

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Vatican : le Pape demande aux chrétiens de prier pour les populations en situation de guerre

Le Pape François a exhorté mercredi depuis la place Saint Pierre au Vatican, les fidèles chrétiens à prier pour...

Les articles similaires

DrcActu