Irumu: 94 otages s’échappent des mains des ADF

Articles les plus lus

Nonante quatre otages se sont échappés des mains des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF), dans le village de Ndalya, en chefferie Walese Vunkuntu, dans la province de l’ituri, ce vendredi 15 septembre 2023.

Dans une dépêche parvenue à Drcactu.cd, le Colonel MaK Hazukay, porte-parole des opérations conjointe FARDC-UPDF, renseigne que la libération de ces ex-otages est consécutive à la pression exercée par ces deux armées sur les assaillants dans le territoire de Beni au Nord-Kivu et le territoire d’irumu en Ituri.

«94 compatriotes font 29 femmes, kidnappés depuis près de 6 mois par les ADF se sont échappés des griffes des ces terroristes à Ndalya, sur la Route Luna-Komanda, suite aux pression des forces de la coalition FARDC-UPDF» peut-on lire dans cette dépêche.

Cet officier supérieur de l’armée Congolaise renchérit que certains d’entre ces ex-otages ne sont pas en bonne santé après la longue période de captivité.

Selon lui, parmi ces ex-otages on compte des ressortissants de plusieurs entités de la République Démocratique du Congo. «Nous avons les ressortissants de plusieurs villes de la RDC, dont notamment Kisangani, Bunia, Beni, Butembo» conclut-il.

La société civile du territoire d’irumu salue la bravoure de la coalition conjointe FARDC-UPDF et indique que d’autres personnes seraient encore en brousse. Bernard Binza, rapporteur de cette structure citoyenne appelle la population de cette agglomération et ses environs à collaborer avec les deux armées qui combattent l’ennemi, mais aussi à dénoncer tout cas suspect susceptible de troubler la quiétude dans la zone auprès des autorités militaires.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Beni : Les leaders religieux édifiés sur la paix et la cohésion sociale par l’APROFEEC-RDC

Les leaders des différentes confessions religieuses de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, ont été outillés...

Les articles similaires

DrcActu