Nord-Kivu : un ultimatum de 48h accordé à la force régionale de l’EAC pour quitter le sol congolais

Articles les plus lus

La coalition des groupes armés (Wazalendo) du Nord-Kivu a appellé, ce mercredi 11 octobre le commandant de la Force Régionale de l’EAC à retirer ses hommes sur le sol congolais dans 48 heures.

Ces combattants se déclarant patriotes remettent en cause la volonté des troupes venue des pays de l’East African Community pour pacifier certains territoires du Nord-Kivu. Cette réaction intervient au moment où ces combattants s’affrontent contre les terroristes du M23, soutenus par le Rwanda.

Selon eux, la force régionale de l’EAC sont des troupes d’occupation. Héritiers Ndangendanda, porte-parole du groupe armé APCLS ne voit aucune opportunité de continuer à garder ces militaires sur le sol congolais. Ce combattant pense qu’il est temps pour ces hommes de plier bagage.

Ainsi, au nom de leur coalition, il donne 48 heures aux troupes de l’EAC de quitter la RDC.

«Nous donnons 48 heures aux troupes de l’EAC de quitter le sol de notre pays. Lorsqu’elles sont arrivées, nous avons cru qu’elles aider la RDC à mettre fin à l’aventure des rebelles du M23 soutenus par le Rwanda. Plusieurs mois après où sommes-nous? Nous en avons Marre» a-t-il dit dans un média local.

Selon un tweet du Ministère de la Défense de la RDC, le gouvernement évaluera le travail de la force régionale de l’EAC et précisera son mandant au mois de décembre.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Linafoot: Lubumbashi Sport veut ramener au moins 4 points de Kinshasa

Le FC Lubumbashi Sport du Haut-Katanga a mis le cap sur Kinshasa, à la conquête de V.Club le dimanche...

Les articles similaires

DrcActu