Masisi: les Violents combats entre FARDC et M23 à la base des déplacements massifs de la population

Articles les plus lus

Un déplacement massif de la population s’enregistre dans plusieurs localités du territoire de Masisi, au Nord-Kivu, après des attaques des rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23) contre quelques positions des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les jeunes patriotes dits Wazalendo au matin du lundi 04 décembre 2023.

Selon des sources de la société civile locale, après le retrait des troupes de la Force Régionale de l’Est African Community (EAC) sur demande de Kinshasa, les rebelles ont déclenché des violents combats le matin de ce lundi sur l’axe Kilolirwe, Kabati-Kingi approchant la cité de Sake, dernier verrou sécuritaire situé à environ 27 kilomètres de la ville de Goma.

Plusieurs vagues de personnes prennent la direction de Sake, cité située à quelques kilomètres de la ville touristique de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Pour l’instant, les structures de la société civile locale lancent des messages d’alerte pour la prise en charge humanitaire de ces déplacés, dont les conditions de vie demeurent déplorables depuis le début des combats et plaident pour l’ouverture d’un couloir humanitaire en leur faveur.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu