Guerre à l’Est : l’Ouganda dément son implication dans la guerre FARDC-M23

Articles les plus lus

Accusé par plusieurs sources indépendantes, dont la notabilité et le conseil territorial de la jeunesse de Rutshuru, de soutenir officieusement les rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23) qui opèrent sur le territoire congolais, l’armée ougandaise nie son implication et parle d’un faux-fuyant.

En effet, dans un communiqué parvenu à Drcactu.cd, les forces des défenses ougandaises (UPDF) indiquent n’avoir travaillé en aucun jour, de mèche avec les terroristes du M23/RDF, contrairement à ce qui se dit sur les réseaux sociaux.

Selon ce communiqué, il s’agit d’un mensonge répandu par un certain Jules Mulumba, qui serait porte-parole de la Force Démocratique pour la Libération du Rwanda (FDLR). Celui-ci se serait ressourcé sur une photo montrant l’armée ougandaise sur le sol congolais. Il s’agit donc d’une ancienne photo prise pendant l’avènement de la force régionale de l’EAC, indique le communiqué.

«Pour tenter d’authentifier des affirmations désespérées, il utilise des photos de nos forces qui faisaient partie de la force régionale de la communauté d’Afrique de l’Est», peut-on lire dans ce communiqué.

Les soldats ougandais ajoutent que ladite photo avait été prise alors que le contingent ougandais de la force régionale opérait dans les zones de Tshengerero, dans le but d’observer le cessez-le-feu unilatéral, conformément aux accords de Luanda et de Nairobi.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

18 communes de Kinshasa seront privées d’eau potable samedi (REGIDESO)

Une interruption de la fourniture d'eau potable est prévue ce samedi dans dix-huit communes de Kinshasa en raison de...

Les articles similaires

DrcActu