RDC : l’ UCOFEM nie son implication dans l’organisation d’une prétendue marche contre Gecoco Mulumba

Articles les plus lus

Kinshasa : 15 présumés « Kuluna » et 25 prostituées arrêtés par la police à Lemba

Des présumés délinquants « Kuluna » et des prostituées ont été appréhendés ce...

Visite papale : pas de classe, pas de boulot, l’avant-midi du 01 février déclaré chômé

L'avant-midi de mercredi 1er février 2023 sera chômé dans la ville de Kinshasa,...

L’étape de Goma supprimée, le Pape François va communier avec les survivants des conflits à Kinshasa

"Beaucoup de gens ont été déçus parce qu'ils voulaient l'accueillir chez nous, qu'il...

Kitshanga : les FARDC alertent l’opinion sur le massacre planifié par le M23

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informent la communauté nationale et internationale de...

Kinshasa :Les prix des produits de grande consommation considérablement en hausse

Les prix des produits de grande consommation sont en hausse sur les différents...

La Directrice exécutive Nationale de l’Union des Femmes des Médias (UCOFEM) Anna Mayimona s’est dite surprise de voir sa signature sur un document intitulé « les femmes dans la rue contre Gecoco Mulumba », signé par plusieurs structures dont l’ UCOFEM et circulant dans les réseaux sociaux pour l’organisation d’une marche contre le député provincial Gecoco Mulumba.

Dans un communiqué parvenu le 11 juillet 2020 à Drcactu.cd, la première personnalité de l’UCOFEM a dénoncé ce message qu’elle juge de mensonger visant la levée de l’immunité parlementaire du député provincial élu de la commune de Limete.

Dans cette mise au point, cette structure des femmes des médias, précise que « tout en condamnant l’acte commis par l’élu du peuple, l’Ucofem ne se reconnaît pas dans cette initiative d’organiser une marche ».

Pour rappel, une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, montre une dame qui manifestait aux côtés du Député provincial Gecoco Mulumba uriner sur l’efugie de Ronsard Malonda dont l’élection a été entérinée récemment par l’Assemblée Nationale.

Cette dame visiblement d’une quarantaine d’années avait exhibé ses parties intimes, provoquant de l’indignation au sein de l’opinion et en particulier les associations de défense des droits des femmes.

Zouma Louis-Arthur

- Advertisement -

Dernières Actualités

Kinshasa : 15 présumés « Kuluna » et 25 prostituées arrêtés par la police à Lemba

Des présumés délinquants « Kuluna » et des prostituées ont été appréhendés ce...

Visite papale : pas de classe, pas de boulot, l’avant-midi du 01 février déclaré chômé

L'avant-midi de mercredi 1er février 2023 sera chômé dans la ville de Kinshasa, pour permettre aux fidèles d'aller...

L’étape de Goma supprimée, le Pape François va communier avec les survivants des conflits à Kinshasa

"Beaucoup de gens ont été déçus parce qu'ils voulaient l'accueillir chez nous, qu'il vienne ici et vive notre...

Kitshanga : les FARDC alertent l’opinion sur le massacre planifié par le M23

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informent la communauté nationale et internationale de la découverte d'un corps expéditionnaire...

Kinshasa :Les prix des produits de grande consommation considérablement en hausse

Les prix des produits de grande consommation sont en hausse sur les différents marchés de la ville de...

Les articles similaires

DrcActu