Massacre de Kipupu: les tributs Bambembe, Bafuliru, Banyindu et Bavira exigent l’implication de Chef de l’État

0
46

Les habitants de la ville de Bukavu composés des Tributs Bambembe, bafuliru, Banyindu ainsi et Bavira ont manifesté pour dénoncer l’insécurité grandissante dans leur province et les récentes tueries de Kipupu.

À l’issue d’une marche organisée ce Vendredi 31 juillet 2020 dans les rues de la ville de Bukavu, ils ont déposé aux autorités locales un mémorandum à l’intention du Chef de l’État Félix Tshisekedi Tshilombo dans lequel ils dénoncent avec la toute dernière énergie les massacres perpétrés par les groupes armés Gumino et Twigwaneho dans Le haut plateaux des territoires de Fizi, Uvira ainsi que dans le secteur d’Itombwe dans le territoire de Mwenga.

Selon l’esprit de ce mémorandum, il est inconcevable que plus 220 personnes dans le chef lieu du secteur d’Itombwe à Kipupu soient tuées par les groupes armés Gumino et Twigwaneho sous le commandement du colonel en défection Michel Rukunda Makanika en collaboration avec ses alliés, sans que les autorités tant provinciales que nationales, ne prennent des décisions idoines.

Ils regrettent par ailleurs la passivité des forces onusiennes qui ne se limitent qu’à produire des rapports et établir les bilans des divers massacres, sans intervenir.

Sachez que ces manifestants ont déposé leur mémorandum au gouvernorat de province et au siège de l’Assemblée Provinciale.

Au gouvernorat ils ont été reçu par le directeur de cabinet du gouverneur, le professeur MUBALA.
Ce dernier leur a promis de faire parvenir leurs revendications à qui de droit.

Au siège de l’Assemblée provinciale par contre, Le président de l’assemblée provinciale du sud-kivu accompagné des membres de son bureau les ont promis un accompagnement indéfectible.

Aristide BARAKA Y./ correspondant au sud kivu