RDC : S. Yalaghuli, B. Mayo et D. Mutombo signent un pacte pour la stabilité du franc congolais.

Articles les plus lus

Kinshasa : 15 présumés « Kuluna » et 25 prostituées arrêtés par la police à Lemba

Des présumés délinquants « Kuluna » et des prostituées ont été appréhendés ce...

Visite papale : pas de classe, pas de boulot, l’avant-midi du 01 février déclaré chômé

L'avant-midi de mercredi 1er février 2023 sera chômé dans la ville de Kinshasa,...

L’étape de Goma supprimée, le Pape François va communier avec les survivants des conflits à Kinshasa

"Beaucoup de gens ont été déçus parce qu'ils voulaient l'accueillir chez nous, qu'il...

Kitshanga : les FARDC alertent l’opinion sur le massacre planifié par le M23

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informent la communauté nationale et internationale de...

Kinshasa :Les prix des produits de grande consommation considérablement en hausse

Les prix des produits de grande consommation sont en hausse sur les différents...

Le gouvernement congolais multiplie des stratégies pour garantir la stabilité de la monnaie locale le franc congolais face aux devises étrangères et principalement le dollar américain.

C’est dans ce cadre que le Ministère des Finances, du Budget et la Banque Centrale du Congo (BCC) ont signé ce mardi 18 août 2020 le pacte de stabilité et monnaitaire.

Ce pacte selon le Ministre des finances Sele Yalaghuli, fera en sorte que le gouvernement respecte les procédures budgétaires dans l’ordonnancement des dépenses.

« Le gouvernement ne devrait plus consommer au delà de ce qu’il mobilise. Pour ce faire il faut respecter la procédure budgétaire. Donc probablement tout utilisateur de crédit de l’État doit engager à son niveau, ça va au ministère du Budget, le Ministre du budget va regarder en fonction du plan d’engagement budgétaire, regarde s’il y a du crédit, il engage, ensuite ça va au niveau du Ministère des finances on voit s’il y a disponibilité de trésorerie ,alors on va ordonnancer pour payer et le gouverneur de la BCC ne pourra payer que s’il y a disponibilité de trésorerie », a-t-il indiqué.

Pour l’argentier congolais, ce pacte qui est une nouveauté, ceci traduit le ferme engagement pris par le gouvernement au travers la volonté politique exprimé par le Président de la République et le premier ministre, pour que la gestion du pays se fasse sur base caisse de manière à préserver le taux de change et le taux d’inflation.

Sachez qu’au cours du dernier conseil des ministres tenu par visioconférence, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi avait instruit le gouvernement à ne plus faire recours aux dépenses par procédure d’urgence

Zouma Louis-Arthur

- Advertisement -

Dernières Actualités

Kinshasa : 15 présumés « Kuluna » et 25 prostituées arrêtés par la police à Lemba

Des présumés délinquants « Kuluna » et des prostituées ont été appréhendés ce...

Visite papale : pas de classe, pas de boulot, l’avant-midi du 01 février déclaré chômé

L'avant-midi de mercredi 1er février 2023 sera chômé dans la ville de Kinshasa, pour permettre aux fidèles d'aller...

L’étape de Goma supprimée, le Pape François va communier avec les survivants des conflits à Kinshasa

"Beaucoup de gens ont été déçus parce qu'ils voulaient l'accueillir chez nous, qu'il vienne ici et vive notre...

Kitshanga : les FARDC alertent l’opinion sur le massacre planifié par le M23

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informent la communauté nationale et internationale de la découverte d'un corps expéditionnaire...

Kinshasa :Les prix des produits de grande consommation considérablement en hausse

Les prix des produits de grande consommation sont en hausse sur les différents marchés de la ville de...

Les articles similaires

DrcActu