Centrale hydroélectrique de Katende: le gouvernement décidé à relancer les travaux aux arrêts depuis des mois

Articles les plus lus

Le travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Katende dans le Kasaï, aux arrêts depuis plusieurs mois maintenant seront bientôt relancés.

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde en a décidé ainsi jeudi, au cours d’une réunion qu’il a présidé et à laquelle plusieurs parties prenantes ont pris part.

Pour Olivier Mwenze Mukaleng, Ministre des ressources hydrauliques, les participants ont tablé sur les obstacles, mais aussi les pistes de solutions.

«Nous nous sommes réunis autour du Premier Ministre suite à une instruction du Président de la République, Chef de l’État, qui nous a demandé, lors de la soixante dix-septième réunion du Conseil des Ministres, de relancer au plus vite les travaux de construction du barrage hydroélectrique de Katende. Il a été question ici de tabler un petit peu sur les obstacles et les pistes de solution pour la rélance effective des travaux de construction du barrage de Katende. Et donc, il y a deux aspects. L’aspect qui concerne le choix du contractant qui doit reprendre les travaux» a dit Olivier Mwenze.

À en croire ce membre du gouvernement, au regard des solutions proposées, rien ne pourra plus empêcher cette relance.

«Vous savez, à l’époque, le barrage était sous la responsabilité d’Angelik international. Mais aujourd’hui, suite à une suspension par le Gouvernement de l’Inde de ce contractant, il s’agit de décider, qui va reprendre ce projet. Et ce sont ces questions que nous avons débattues autour du Premier Ministre. Nous avons aussi évoqué des questions purement financières par rapport à la ligne des crédits et par rapport au financement du projet. ce sont ces questions qui ont été élucidées en compagnie de mon collègue le Ministre des Finances qui nous accompagne. Donc aujourd’hui, nous sommes en train de chercher des pistes de solution, mais aussi terminer l’acheminement du matériel de la centrale qui se trouve en partie à Lubumbashi dans les installations de la SNCC. Des pistes de solution ont été données et des actions concrètes vont être entreprises très rapidement» a-t-il enrichi.

Outre le Chef du gouvernement, la réunion a connu la participation du Ministre des Affaires étrangères, celui Ministre des Finances, des Ressources hydraulique, du Conseiller du Chef de l’État et d’autres personnalités intervenants dans le secteur.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu