Massacre de Kishishe :Tshisekedi décrète un deuil national de 2 jours

Articles les plus lus

Kinshasa : 15 présumés « Kuluna » et 25 prostituées arrêtés par la police à Lemba

Des présumés délinquants « Kuluna » et des prostituées ont été appréhendés ce...

Visite papale : pas de classe, pas de boulot, l’avant-midi du 01 février déclaré chômé

L'avant-midi de mercredi 1er février 2023 sera chômé dans la ville de Kinshasa,...

L’étape de Goma supprimée, le Pape François va communier avec les survivants des conflits à Kinshasa

"Beaucoup de gens ont été déçus parce qu'ils voulaient l'accueillir chez nous, qu'il...

Kitshanga : les FARDC alertent l’opinion sur le massacre planifié par le M23

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informent la communauté nationale et internationale de...

Kinshasa :Les prix des produits de grande consommation considérablement en hausse

Les prix des produits de grande consommation sont en hausse sur les différents...

Le Président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi a décrété à partir de ce samedi 3 décembre 2022, un deuil national de de 48 heures, suite à l’assassinat de plus d’une centaine de civils dans le territoire de Rutshuru.

Une nouvelle attaque de rebelles du M23 a frappé le village de Kishishe, village de la chefferie de Bwito, territoire de Rutshuru, dans la Province Nord-Kivu, le 29 Novembre derniers, avec la mort de plus de 100 civils.

Parmi les victimes figure les enfants, les femmes en enceintes et les personnes de troisième âge. Le Chef de l’État Félix Tshisekedi a fermement condamné ce massacre.

Il a instruit au Ministre de la justice de diligenter une enquête sérieuse pour que les auteurs de ces crimes soient sévèrement punis, conformément aux lois de la République.

La Société civile de Rutshuru parle de représailles sur les civils de la part du M23 après des accrochages avec l’armée loyaliste. À en croire, Mbonye Bizimana, membre de la société civile de Rutshuru, le M23 continue de violer le cessez-le-feu décrété par les présidents de la sous-région lors du Mini-sommet de Luanda.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -

Dernières Actualités

Kinshasa : 15 présumés « Kuluna » et 25 prostituées arrêtés par la police à Lemba

Des présumés délinquants « Kuluna » et des prostituées ont été appréhendés ce...

Visite papale : pas de classe, pas de boulot, l’avant-midi du 01 février déclaré chômé

L'avant-midi de mercredi 1er février 2023 sera chômé dans la ville de Kinshasa, pour permettre aux fidèles d'aller...

L’étape de Goma supprimée, le Pape François va communier avec les survivants des conflits à Kinshasa

"Beaucoup de gens ont été déçus parce qu'ils voulaient l'accueillir chez nous, qu'il vienne ici et vive notre...

Kitshanga : les FARDC alertent l’opinion sur le massacre planifié par le M23

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informent la communauté nationale et internationale de la découverte d'un corps expéditionnaire...

Kinshasa :Les prix des produits de grande consommation considérablement en hausse

Les prix des produits de grande consommation sont en hausse sur les différents marchés de la ville de...

Les articles similaires

DrcActu