CENI/résultats provisoires : les mouvements citoyens du Nord-Kivu appellent à l’apaisement

Articles les plus lus

Le Collectif des mouvements citoyens et groupe de pression de la province du Nord-Kivu invitent la population congolaise à ne pas céder à la manipulation politicienne après la publication de résultats provisoires des élections présidentielles par la commission électorale nationale indépendante (CENI), qui a proclamé Félix Tshisekedi comme vainqueur.

Dans une déclaration faite ce mardi 2 janvier à Goma chef-lieu du Nord-Kivu, ce Collectif des mouvements citoyens et groupes de pression, a lancé un appel à l’unité et à la responsabilité des candidats présidentiels, les incitant à poser des actions concrètes, pour préserver la paix et assurer la stabilité politique dans le pays. Il espère voir émerger un Congo progressiste, où les différences sont respectées et les aspirations de tous les citoyens prises en compte.

«Le Collectif des mouvements citoyens et groupes de pression du Nord- Kivu, invite la population congolaise à ne pas céder aux manipulations politiciennes, qui, à tout prix, veulent nous introduire dans un chaos, suite à leurs intérêts égoïstes liés à la course au pouvoir. Cela étant, nous invitons toutes les parties à la retenue, et à bannir les discours séparatistes et de discriminatoires, tout en prônant la solidarité et la cohésion nationale», peut-on lire dans cette déclaration.

Il appelle également tous les candidats à privilégier la stabilité et la sécurité, en résolvant pacifiquement les désaccords électoraux par des voies légales. Il a également invité toutes les parties à éviter les discours séparatistes et discriminatoires, et à promouvoir plutôt la solidarité et la cohésion nationale.

La province du Nord-Kivu, située dans l’est de la République démocratique du Congo, fait face à une recrudescence des actions rebelles du M23 et de leurs alliés, mettant ainsi en péril la sécurité de la région. Dans ce contexte, le Collectif a appelé la population du Nord-Kivu à la vigilance contre toute manipulation politicienne .

Dans ce climat tendu, la structure insiste sur l’importance du dialogue et des mécanismes légaux, pour résoudre les désaccords électoraux. L’organisation appelle toutes les parties à faire preuve de maturité politique, et à travailler en faveur d’une résolution pacifique des différends.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Foot : V.Club veut jouer la Coupe du Congo

Bien que jouant les play-offs de la Ligue 1, l’AS Vita Club pourra aussi participer à la prochaine édition...

Les articles similaires

DrcActu