La CENI demande à la CENCO de se concentrer sur son devoir primordial de moraliser la population congolaise (communiqué)

Articles les plus lus

La Commission Électorale Nationale Indépendante a réagi aux critiques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) émises à son égard. Les prélats catholiques ont annoncé plusieurs irrégularités aux élections 2023 , notamment la découverte selon eux , d’un « nombre impressionnant de votes parallèles avec les machines à voter trouvées chez des particuliers ».

Concernée par ces declarations , la CENI a , à travers un communiqué publié ce vendredi dont une copie est parvenue à Drcactu.cd , invité les évêques membres de la CENCO à se concentrer sur le devoir primordial de moraliser la population en général et les acteurs politiques en particulier, conformément à leur mission de formation de consciences par l’évangélisation et l’éducation.

Selon la centrale electorale , la CENCO s’est livrée à une « analyse superficielle basée essentiellement sur les symptômes du problème et pour enfin proposer des pistes de solutions qui ne remédieraient de manière sérieuse et durable à aucun des maux décriés « .

 » Avant d’être des faits matériels ,la fraude et la corruption , deux concepts qui transparaissent en filigrane dans le message de la CENCO , sont des actes délibérés qui révèlent fondamentalement de l’éthique et de la morale . Il est injuste que la CENCO puisse allègrement les imputer exclusivement au pouvoir organisateur des élections en RDC dans une situation où il est clairement établi qu’au lieu d’être organisatrice de ces actes répréhensibles, la CENI a été victime des comportements et des agissements de certains acteurs bien identifiés dans notre société »,a-t-elle mentionné dans ce communiqué .

Et de poursuivre :  » Pour preuve, pour la toute première fois, la CENI n’a pas hésité à diligenter des enquêtes et à prendre des sanctions exemplaires contre les délinquants électoraux, notamment les candidats, les autorités politico-administratives ainsi ue son personnel(…) Investie avec un retard de 28 mois, la CENI a relevé le défi d’organiser 4 scrutins combinés sur le territoire national et, pour la toute première fois, pour la diaspora congolaise dans 5 pays sélectionnés pour la phase pilote(…) ».

Cependant , la CENI reconnaît que , pour la toute première fois et même si c’est de manière « délibérément voilée », la CENCO ne remet pas en doute les résultats provisoires à l’élection du Président de la République annoncés par la CENI. Pour elle , ce fait est l’une des preuves indéniables et évidentes du travail « extraordinaire abattu par la CENI » avec la publication graduelle des résultats aux différents scrutins au Centre des Opérations et des Résultats Bosolo.

La Centrale electrole a par ailleurs rappelé ,qu’elle procède actuellement à la compilation des rapports de toutes ces missions qui, le moment venu, va les analyser dans le but de dégager les observations et recommandations majeures qui serviront de base aux propositions de réforme pour l’amélioration des cadres légaux, institutionnels, techniques et opérationnels relatifs aux élections en RDC.

La Cour constitutionnelle a dans son arrêt confirmé les résultats de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) proclamant Felix-Antoine Tshisekedi, président de la République. Ce dernier est désormais crédité de 73,47% des suffrages exprimés (13.058.962 voix). La cérémonie de son investiture est prévue ce samedi au stade des martyrs .

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu