Nord-Kivu : plusieurs civils tués par les ADF à Beni

Articles les plus lus

Au total 15 personnes ont été tuées et plusieurs autres emportées par les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliés (ADF) dans l’intervalle de deux jours à Mabugho et Matadi, situé dans le groupement Batangi-Mbau, territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

Les victimes ont été exécutées la journée du dimanche 28 et de l’après midi du lundi 29 janvier, renseigne à Drcactu.cd, Charles Kisubi, Chef de la localité de Mamove.

«Encore des civils ont été tués par des rebelles ADF dans l’agglomération précitée entre dimanche et lundi. Il y avait 5 corps qui ont été découverts à Matadi et 5 autres à Kukutama. Loin de là, 3 autres ont été retrouvés à Mangazi et 2 à Kalongo» a signifié Charles Kisubi.

Se confiant à votre média ce mercredi 31 janvier 2024, le président de la société civile locale, Kinos Katuo, a confirmé également cette information et précise que les assaillants ont procédé à un pillage systématique des biens de la population. Il a avancé un bilan de 24 personnes tuées et 15 autres emportées par l’ennemi.

« Des rebelles ADF ont attaqué les villages de Matadi et Mabugho. Dans ces entités, ils ont tué les civils et incendié des maisons. Pour le moment, le bilan du samedi et dimanche est de 24 personnes tuées,15 autres portées disparues et plusieurs biens pillés », dit-il.

D’autres sources concordantes parlent de plus de 30 personnes tuées par les ADF dans ces entités.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Linafoot: Lubumbashi Sport veut ramener au moins 4 points de Kinshasa

Le FC Lubumbashi Sport du Haut-Katanga a mis le cap sur Kinshasa, à la conquête de V.Club le dimanche...

Les articles similaires

DrcActu