Partenariat scellé entre DCMP et un ex-président de l’Olympique de Marseille

Articles les plus lus

C’était dans l’aire et c’est désormais officiel ! Dans la soirée du mardi 03 avril 2024, le Daring Club Motema Pembe (DCMP) a paraphé un partenariat avec l’ancien président de l’Olympique de Marseille, le français Jacques Henri Eyraud et l’homme d’affaires sud-africain Wycliffe Simiyu Koyabe. La traditionnelle cérémonie a eu lieu au Salon Congo à Pullman Hôtel de Kinshasa en présence de Paul Kasembele, président du DCMP. Ce partenariat vise à propulser la team vert et blanc parmi les meilleurs clubs du football du continent africain.

“Si je suis là, c’est grâce à Paul Kasembele et si je suis prêt à l’aider dans cette formidable aventure de rebâtir DCMP sur des fondations déjà solides puisqu’on est pas né en 1936 sans pour autant accumulé derrière soit des réussites et des succès. Je crois qu’on a devant nous un enjeu et une opportunité unique dans le football. C’est difficile le football, s’en est plus en plus et ça nécessite des moyens, des moyens humains qui est le plus important et aussi les moyens financiers. Si Paul et son équipe avaient besoin de mon aide alors je serais très heureux d’être avec vous dans cette formidable aventure”, a fait savoir Jacques Henri Eyraud.

Et de poursuivre : “Aujourd’hui je sais ce qui veut dire être une autorité morale dans un club qui est une institution et je tiens à vous remercier pour cet accueil. Si je suis ici avec vous en ce moment, c’est grâce à Paul Kasembele. Je vais vous raconter l’histoire de notre rencontre. On s’est vu à Paris. Et dès notre première rencontre, on a parlé du club. Il m’a fait savoir qu’il avait un projet pour le DCMP et qu’il voulait aller plus loin. Une fois chez moi, je me suis documenté sur le club et là, je vais être franc envers vous. J’ai d’abord vu que depuis 2006 jusqu’en 2022, année de l’arrivée de Paul Kasembele, il y a eu 15 présidents qui se sont succédé à la tête du DCMP. Et là j’ai eu un léger froid et je me suis dit mais comment devenir un grand club quand 15 présidents se succèdent en 16 ans”.

A en croire ce membre de l’association européenne des clubs et spécialiste dans le domaine sportif, le projet ainsi que la vision de Paul Kasembele pour le DCMP l’avait séduit.

“Je suis revenu vers Paul, on approfondit cette discussion et il m’a fait savoir que sa présence au DCMP n’était pas seulement parce qu’il aimait profondément ou pour avoir dirigé une section de foot pendant plus de 10 ans mais, il a cette vision qu’on trouve rarement chez d’autres présidents des clubs de football. Une vision faite d’exigences, des rigueurs et une ouverture pour aller chercher des expertises. Pas seulement de moi mais les expertises entrepreneuriales qui vont l’aider et l’accompagner pour faire de ce club un grand club à l’échelle continentale, africaine et mondiale. Ce discours m’avait beaucoup séduit”, a-t-il dit.

Regard émotionnel de Steve Mandanda pour le football congolais

Parlant de potentialité que regorge la RD-congolais dans le football, l’ancien président de l’OM a botté en touche. “J’ai une histoire particulière avec l’Afrique. Non seulement parce que j’ai dirigé l’Olympique de Marseille puis Marseille c’est la première ville africaine de France, elle est tournée vers la méditerranée, elle est tournée vers l’Afrique. Et j’ai beaucoup voyagé en Afrique et je n’ai jamais vu un potentiel aussi important qu’en RD-Congo. Et ce potentiel j’en ai parlé à ceux qui sont nés ici. Et la personne qui m’a le plus marqué est un natif de Kinshasa. Et cette personne c’est Steve Mandanda. C’est une légende de l’Olympique de Marseille et du football français. C’est une personne qui se souvient de ses origines et qui a une réflexion particulière de la ville qui l’a vu naître. Il m’a dit plusieurs fois comment ce pays pouvait écrire un avenir radieux à force de travail et de discipline”.

Et de conclure : “Je tiens à vous remercier pour l’accueil si chaleureux j’ai passé deux jours intenses ici à Kinshasa avec le privilège de rencontrer le chef de l’État et le ministre des Sports. Des rencontres vraiment marquantes”.

R.B

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu