Football : La CAF autorise la réouverture du stade des Martyrs pour la rencontre RDC -Soudan

Articles les plus lus

Après quelques mois à l’arrêt total des activités sur son site, le stade des Martyrs est autorisé à accueillir de nouveau ses supporters. Cependant, la notification de la CAF ne permet que la tenue de la rencontre de la dernière journée des éliminatoires de la CAN/Côte d’Ivoire 2023, qui opposera la RD-Congo au Soudan le 09 septembre prochain.

Il en aura fallu du temps. Disons depuis la manche aller des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 pour que les supporters reprennent le chemin du stade mythique de Kinshasa. Mais une joie de courte durée ! La CAF n’a notifié que la tenue d’une seule rencontre au stade des Martyrs. Et bien, c’est celle de la dernière journée des éliminatoires de la CAN/Côte d’Ivoire opposant la RD-Congo au Soudan le 09 septembre prochain.

“Étant donné que des améliorations considérables ont été apportées dans les zones de compétitions, une approbation pour UN MATCH au Stade des Martyrs peut être envisagée pour votre prochain match (Groupe 1 )Congo DR Vs Soudan lié aux éliminatoires de la phase de groupes de la CAN Côte d’Ivoire 2023 journée 6, à condition qu’avant la date du match” peut-on lire dans la correspondance de la CAF, dont une copie est parvenue à la rédaction de Drcactu.CD.

Après ce match, les travaux devaient se poursuivre pour permettre à la CAF d’ouvrir définitivement ce stade.

A en croire nos confrères de Cumulard.CD, la CAF a également donné quelques recommandations pour la finition des travaux, en précisant les parties où les travaux sont déjà terminés et celles pas encore finies.

Voici quelques compartiments concernés par les dernières recommandation avant ce match contre le soudan

I. Les espaces extérieurs et les abords du stade doivent être nettoyés et réparés, afin d’assurer la sécurité de tous les spectateurs;

II. Les installations de premiers secours et de traitement pour les joueurs et les officiels sont terminées et entièrement équipées;

III. La salle de contrôle antidopage est entièrement rénovée selon les exigences de la CAF;

IV. Installation d’un tunnel joueurs répondant aux exigences minimales fixées par la CAF. Le tunnel doit s’étendre suffisamment dans la zone de jeu pour éviter tout risque de blessure aux participants du match par des objets projetés par les spectateurs.

R.B

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu