CAN 2023 : le CSAC va sanctionner les médias sans autorisation de diffusion

Articles les plus lus

Une mise en garde contre toute diffusion illicite de la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2023 a été lancée, dans un communiqué signé ce jeudi , à l’intention des médias de la République démocratique du Congo (RDC) par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC).

 » Tout acte de diffusion illicite ou de diffusion frauduleux du signal de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC) ou tout autre diffuseur reconnu sera sanctionné par le CSAC, en collaboration avec le RENATELSAT et les autres « , peut-on lire dans le communiqué.

Dans ce document signé par Kabamba Kasongo, rapporteur de cette institution d’appui à la démocratie, le CSAC fait savoir que tous les médias désireux de retransmettre les matchs de la CAN doivent requérir l’aval de la RTNC.

 » L’exclusivité de transmission de tous les matches en RDC est réservée à la RTNC « , a précisé la source.

Le CSAC, qui a notamment la mission de protéger la presse, a invité tous les responsables des médias émettant en RDC à se conformer scrupuleusement à ces dispositions sur la CAN 2023.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Linafoot: Lubumbashi Sport veut ramener au moins 4 points de Kinshasa

Le FC Lubumbashi Sport du Haut-Katanga a mis le cap sur Kinshasa, à la conquête de V.Club le dimanche...

Les articles similaires

DrcActu