Goma: les motocyclistes s’opposent à la décision de l’autorité urbaine

Articles les plus lus

Les conducteurs des motos de la ville touristique de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, contestent la décision prise par le maire de Goma et le gouverneur de la province, interdisant la circulation après 18 heures sur toute l’étendue de la ville de Goma.

Dans un entretien avec Drcactu.cd ce lundi 15 janvier 2024, Byarwanga Akilimali, membre de la corporation des motocyclistes exerçant leurs activités à Goma, s’inscrit en faux contre cette décision. Il estime que celle-ci vise plutôt à faciliter aux éléments de l’ordre de tracasser les habitants qui rentrent tardivement à la maison. Il invite l’autorité urbaine et provinciale à lever purement et simplement cette mesure.

«Nous, nous pensons que c’est une mauvaise décision. Nous demandons à l’autorité urbaine et provinciale de la retirer immédiatement mais également de renforcer leurs unité sérieuses dans les quartiers chauds de la ville, dont notamment mugunga, ndosho, Kyeshero et majengo, pour assurer la sécurité et la paix de la population. Ce n’est pas le moment de créer le couvre-feu à 18 heures» s’inquiète-t-il, dans un entretien téléphonique.

Et d’ajouter: « Nous pensons que c’est une nouvelle stratégie pour le maire policier de mettre en place des nouveaux gilets pour faire gonfler encore une fois sa poche. Une mesure qui vient encore une fois restreindre notre travail », se plaint t-il.

La société civile de sa part rejette les accusations portées aux conducteurs des motos et appelle aussi les autorités à revoir leur décision qui cache une nouvelle stratégie de rançonnement.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

18 communes de Kinshasa seront privées d’eau potable samedi (REGIDESO)

Une interruption de la fourniture d'eau potable est prévue ce samedi dans dix-huit communes de Kinshasa en raison de...

Les articles similaires

DrcActu