2024: une année d’accélération pour la SNEL, basée sur la digitalisation du réseau de distribution

Articles les plus lus

La communication entre la Société Nationale d’Électricité (SNEL SA) et ses clients sera améliorée au courant de l’année 2024 qui vient de commencer. C’est l’un des défis majeurs de cette société qui compte installer d’ici fin 2028, environ 3 millions de compteurs communicants chez chacun de ses clients particuliers ou professionnels.

Le Directeur Général de la SNEL SA Fabrice Lusinde l’a affirmé vendredi au cours d’une cérémonie d’échange des voeux à Kinshasa.

À l’en croire, La SNEL BOX, puisque c’est de ça qu’il s’agit, est un système communicant au service du client, de l’exploitation et du développement des réseaux de distribution. Ils vont mettre à la disposition de l’entreprise, des flux d’informations techniques et contractuelles et la possibilité : de paramétrer à distance, de recueillir et d’analyser les données sur fourniture et la consommation, la localisation des défauts, l’aide au diagnostic des pannes et la fiabilisation des bases de données.

En s’appuyant sur les informations de soutirage et d’injection recueillies par les compteurs quotidiennement, la SNEL SA va améliorer la modélisation des charges et optimiser nos investissements dans le cadre de l’assainissement de ses réseaux de distribution.

Pour Fabrice Lusinde, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a fait de l’amélioration du service public l’un des 6 objectifs de son quinquennat, attend que la SNEL se transforme et qu’elle soit véritablement au service de la Population et du développement socio-économique de la République Démocratique du Congo.

Germain Coucou Diantama

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

RDC : un ancien cadre du MLC de Jean-Pierre Bemba rejoint la rébellion aux côtés de Nangaa

Jean Jacques Mamba, ancien porte-parole du Mouvement pour Libération du Congo (MLC) parti cher à Jean-Pierre Bemba, rejoint officiellement...

Les articles similaires

DrcActu