RDC : Fatshi vante les mérites des états généraux des sports pour remédier à certains problèmes du secteur

Articles les plus lus

« Ce que vous dites est vraiment fort. C’est ce que nous avons recherchés à l’époque du ministère Serge Nkonde qui sous ma demande, avait organisé les états généraux des Sports. Puisque c’est ça mon soucis. Le but de ces états généraux était de faire l’état des lieux de notre sport, essayer de comprendre ce qui ne va pas, comment nous pouvons arranger le mal qui a et mettre plus en valeur nos athlètes », a fait savoir le premier sportif congolais, le Chef de l’État Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo. C’était au cours du programme télévisé spécial diffusé dans la nuit du jeudi 22 février à la Télévision nationale congolaise -RTNC-. Il n’a pas hésité un seul instant de répondre et aux questions d’actualités qui, selon certaines langues, ternissent l’image du pays et celle du sport RD-congolais en particulier.

Devant la presse nationale et internationale, il est revenu et a pris acte de l’affaire négligence des sports de combat, abandonnés depuis toujours à leur triste sort sur tout les plans au détriment du football. Aussi sur les questions liées à la représentation des athlètes RD-congolais aux Jeux Olympiques de Paris où la RD-Congo sera représentée qu’avec deux disciplines de sport de combat, notamment le Judo et la Boxe.

« Nous avons une jeunesse très active et abondante. D’où le potentiel sportif il faut réussir à l’encadrer. C’est aussi une façon de lutter contre la délinquance juvénile ».

A l’en croire, les conclusions des états généraux des Sports organisés sous la houlette de l’ancien ministre des Sports Serge Nkonde servira d’une marche à suivre pour mettre de l’ordre de différentes disciplines sportives.

« Ce sont des efforts qui vont être fournis puisque nous avons les conclusions des états généraux. Allez y comprendre que nous avons une boussole qui va nous orienter en ce sens. Bien qu’il y a des objectifs que nous pourrions pas atteindre il faut le reconnaître », a-t-il dit. Concernant les Jeux Olympiques, il conclue en ce terme : « Les Jeux Olympiques aurons lieu cette année à Paris et on ne pourra pas être prêt peut-être pour ça. Mais je crois pour le prochain en 2028 ça sera possible ».

Roddy BOSAKWA

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

ESU: des bourses d’études supérieures aux congolais par le Maroc

Des bourses d’études de trois cycles universitaires dans plusieurs domaines scientifiques ont été octroyées à la République démocratique du...

Les articles similaires

DrcActu